Oeuvres allégoriques contemporaines

« L'artiste est un gêneur (ou un emmerdeur) qui doit dire en permanence à son public combien notre petitesse est grande. »

La prétention de l'artiste post-moderne est telle qu'il a fini par croire que l'exposition de son nombril intéresserait le public et que cette escroquerie durerait éternellement. Ces artistes, qui sont de gentils mickeys décérébrés (qui se disent branchés), ont rejeté tout le passé, tous les mythes, toutes les traditions.

En remettant au coeur de ma peinture, les mythes éternels, les problèmes sociaux, j'apporte la preuve que la modernité est toujours confrontée à ceux-ci. Elle n'y échappe pas. En 1999, j'ai, dans le tableau intitulé « La Tentation de Saint Francis », fait s'effondrer les deux tours de New-York. Ce que j'avais inconsciemment réalisé, allait se produire réellement remettant au coeur de notre monde contemporain les  « vieilleries » de la tour de Babel ou de David terrassant Goliath.
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format Grand format
     
Grand format Grand format