BOURRIQUET BELLEQUEUE - 1er ARTISTE CACA

NOUVEAUTE

"Une histoire romantique" (avec Bourriquet Bellequeue)

Dans un pré meusien, l'artiste Caca Bourriquet Bellequeue, poursuit son oeuvre artistique mais malgré cette saine occupation, il s'ennuie. C'est alors qu'un jour, il aperçoit trois superbes créatures sous les frondaisons. Quelle n'est pas sa surprise et son émerveillement devant ces trois Grâces lesquelles font resurgir toute sa culture romantique et son amour de la beauté. Mais devant le superbe Aliboron, les trois femmes n'entendent pas en rester là.....Attention choc des cultures!

 

     La Galerie a accueilli ce génie précoce d'origine animale il y a quelques années. Né en 1999, prêté par le FRAC Limouzine, il réalise ses premières oeuvres à partir de juin 2004 (voir le Manifeste Caca).

     Premier représentant du règne animal à parvenir au statut d'artiste post-moderne (le 26 juin 2004), Bourriquet Bellequeue poursuit son oeuvre de transformation du matériau végétal en des installations aléatoires.

     Certaines de ses oeuvres doivent rejoindre le Musée d'Art Moderne de NYC (le MOMA). L'artiste doit intervenir dans de nombreux lieux durant les prochains mois.

     Les oeuvres de Bourriquet BELLEQUEUE sont le résultat d'une transformation d'un matériau de base de constitution cellulosique, jusqu'à présent, très peu utilisé par les artistes post-modernes humains. Celui-ci en fait son matériau principal lequel est soumis à un travail intense de trituration (mastication, broyage) puis soumis à des processus de dégradation enzymatique (enzymes stomacaux et intestinaux) au sein des divers organes de digestion de l'artiste. La transformation opérée tout au long de ce processus répond parfaitement aux principes de métamorphose et de décomposition énoncés dans le Manifeste. Le matériau dégradé à entropie plus élevée que le matériau de départ (plus complexe, dont le niveau d'information est supérieur) correspond ainsi aux critères retenus par les commissaires d'exposition et les conservateurs de musée d'avant-garde. Les matières gazeuses peuvent également constituer un matériau de choix lors des vernissages.

 

MOV 10 MOM 90
Matériau : herbe dégradée, paille, microorganismes
MOV 05 MOM 95
Matériau : herbe dégradée, microorganismes, mappemonde
L'artiste en cours de création Work in process
Installation métaphysique
 

     Parallèlement aux processus biochimiques et gastro-intestinaux de la création de Bourriquet BELLEQUEUE, s'ajoute le travail plus global de l'appropriation de l'espace par l'artiste.

     L'artiste en résidence s'approprie l'espace (pré en règle générale) d'une manière aléatoire répondant ainsi à sa seule volonté et à son seul plaisir. Une cartographie précise de la démarche créative permet de mesurer l'aspect ludique et la démarche transversale et multidisciplinaire de l'oeuvre in situ. Entre les endroits rabotés d'une langue rageuse traduisant les mets de choix et les redoutes parsemées d'acide urique, entre les lieux d'exposition des oeuvres et les lieux pelés de terre nue réservés au grattage du cuir, on peut visualiser tout le travail et toute la stratégie de l'artiste dans la maîtrise de l'espace et dans son occupation.
 

     
I KNOW,    
  IT'S ONLY ROCK'N ROLL  
    BUT I LIKE IT
      BUT I LIKE IT!

APPEL SOLENNEL AU GENRE HUMAIN

LOUPMONT, le 8 octobre 2004


Bourriquet BELLEQUEUE
1er Artiste CACA
Artiste en résidence à Loupmont

Dédicace


      Ce témoignage s'adresse à tous les humains et en ce jour funeste, à toutes les victimes du terrorisme : aux afghans, aux irakiens, aux israéliens, aux tchetchènes, à toutes celles et à tous ceux de tous les autres pays qui sont victimes et paient lourdement la note. A qui la faute, ne sommes nous pas tous responsables ? Y a-t-il seulement un innocent dans le genre humain ? L'oeuvre que vous avez entre les mains va subir le sort de ces pauvres malheureux : elle va être enterrée et rejoindre les profondeurs obscures et silencieuses du néant, elle va échapper au tumulte, au désordre et aux abjections de ce monde trop Humain. Paix à son âme et à tous ceux qui furent les victimes de votre petitesse.


Appel solennel au genre Humain


     En ce jour funeste, moi, Bourriquet BELLEQUEUE, en appelle à tout le genre humain et demande au nom de toutes les espèces vivantes du règne animal ou végétal, que le droit fondamental de ces espèces soit respecté. Trop longtemps, nos familles, nos genres, nos espèces et nos races ont été méprisés par l'homme. Certains d'entre nous ont été dépossédés, instrumentalisés, éradiqués ou moqués sous le prétexte mensonger que nous ne nous exprimons pas dans une langue correcte. Il s'agit d'une IMPOSTURE ! Nous sentons, nous respirons, nous nous reproduisons, nous ressentons comme vous autres, parfois, mieux que vous. Sur différents points, nous sommes en avance sur vous : nous ne fabriquons pas d'armes et n'avons point de religion, point de revendication territoriale, nous ne spéculons pas « bêtement », nous n'avons pas d'industries et de perversions sexuelles et nous ne nous droguons pas ! Vous allez me dire que nous n'avons point de Culture ! Je m'attendais à cette question récurrente de l'homme..., l'éternel débat entre Culture et Nature. Mais aujourd'hui est un grand jour puisque votre « culture » rejoint la nôtre. Vous méprisez les Musées comme nous (nous n'avons jamais cessé de rejeter cette idée de réification et avons toujours préféré la Vie à l'Art) et vous reconnaissez enfin que la DÉCOMPOSITION est une démarche artistique, ce que nous avons toujours revendiqué.

     Pour conclure, je fais la demande solennelle que l'Homme, engagé dans une voie de plus en plus suicidaire, cesse de se considérer comme le centre de l'univers. Je pense particulièrement à l'homme américain et aux occidentaux, à tous les hommes blancs qui ont généré les cancers, les guerres et les génocides qui ne cessent de se perpétrer sur notre planète. Qu'il révise ses conceptions issues de l'Histoire et des Ecritures, qu'il abandonne ses stupides prétentions et cesse de se prendre pour Dieu. Il est impératif que l'Homme entreprenne la grande MUTATION sans laquelle, il se condamne à sa disparition et à la disparition de toutes les espèces qui l'ont accompagné dans son évolution. Qu'il cesse de concevoir le monde à travers sa représentation, à le spectaculariser de façon outrancière. Pour parler comme un des vôtres, mon voeu est que « l'homme séculairement enchaîné au ciel, à l'au-delà, à l'Esprit, au Grand Objet Extérieur, se relie enfin, selon cette religio dont nous n'avons connu que l'inversion à lui-même, aux autres créatures, à la terre. ».


Pense-bête et citations empruntées aux humains


« Seule la souveraineté de la vie déterminera le dépassement des religions. Que l'homme, séculairement enchaîné au ciel, à l'au-delà, à l'Esprit, au Grand Objet Extérieur, se relie enfin, selon cette religio dont nous n'avons connu que l'inversion, à lui-même, aux autres créatures, à la terre. »

Raoul VANEIGHEM


« C'est cela l'homme, le grand guerrier au courage mou, le grand romantique aux reins stériles, l'éternel filou plumant l'éternel dupe, le plus glorieux de tous les animaux qui se sert de son cerveau en grande partie pour se rendre puant aux narines du Taureau, du Renard, du Chien, du Tigre, du Bouc. »

extrait de « La Toile et le Roc » de Thomas WOLFE


« Cherchons la vérité près du baudet, car c'est souvent entre braiments et beuglements que l'on débusque le philosophe. »
Michel ONFRAY


« Que sont les livres, les saintes écritures, les épopées et les dynasties
Face à l'immensité du temps. Qui sont ces imposteurs qui crient à l'hérésie,
Qui sont ces marchands du temple, ces saints, ces mollahs !
Ils ne sont rien, on croirait qu'une mouche vient de les chier.
Ils ne sont qu'une défécation autour d'un anus d'âne. »

Extrait de « Sagesse » ouvrage de Phil DONNY


Bourriquet BELLEQUEUE